La bibliothèque, Éditions Alzieu, Grenoble, 2000

Pour la petite histoire…

Le tout premier livre, on y tient comme à la prunelle de ses yeux. Celui-ci a pris naissance quand j’ai trié la bibliothèque de ma mère à son décès. J’ai trouvé une note écrite de sa main sur la page d’un roman. Elle qui n’écrivait jamais dans les livres. J’ai pris appui sur cette trace manuscrite pour partir à la découverte de ma mère.

La bibliothèque

Le livre

Pourquoi une mère peut-elle aimer son enfant au point de le détruire ? Comment se libérer de cette emprise et réapprendre à vivre ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s